07.12.17

L'histoire du pétrole et ses enjeux économiques

Photo L'histoire du pétrole et ses enjeux économiques

Pétrole, inflation et conflits ont été étroitement liés depuis la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui encore, le pétrole joue un rôle clé dans l'économie mondiale et l'économie de chaque pays. Pourquoi les choses sont-elles ainsi ?

L'histoire du pétrole

L'exploitation du pétrole remonte à une époque très lointaine, mais son intérêt pour le commerce et l'industrie croît à partir du XIXe siècle pour connaître au XXe siècle un essor considérable. Voici quelques dates marquantes de l'histoire du pétrole :

  • 1859 : première découverte du pétrole en Pennsylvanie (USA) par Edwin DRAKE et George BISSEL.
  • 1924 : création de la Compagnie française des pétroles (CFP) qui deviendra plus tard Total
  • 1927 : boom de la production de pétrole en IRAK.
  • 1945 : les États-Unis échangent leur soutien aux Saoudiens contre l'exploitation de leur richesse pétrolière.
  • 1960 : création de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) par l'Arabie Saoudite, l'Irak, le Koweït et le Venezuela.
  • 1973 : premier choc pétrolier
  • 1979 deuxième choc pétrolier
  • 2006 : première exploitation du pétrole de schiste aux États-Unis

Pétrole : un enjeu économique majeur

Les cours du pétrole sont un facteur important de la conjoncture économique, y compris pour des pays qui, comme la France, prétendent avoir réalisé leur indépendance énergétique. Dans les pays développés, la consommation de pétrole tend à se concentrer dans les transports. Par ailleurs, en Europe, la hausse des cours a été compensée par la hausse de l'euro (de 34 % en 4 ans), la facture pétrolière étant payée en dollars, limitant l'impact de l'évolution du prix sur l'inflation. C'est en fait dans les pays « en voie de développement » que les répercussions se feront le plus sentir.

Aux États-Unis, grâce à l'exploitation du pétrole de schiste, les variations du cours ne sont plus aussi désastreuses qu'en 1973. Néanmoins, le pays importe presque le 1/5 de sa consommation de pétrole en Arabie Saoudite. La question qui se pose est : « Que vont utiliser les américains lorsque ses réserves de pétrole non conventionnelles seront totalement à sec ? »

Réserves en Afrique : avenir du pétrole mondial

Le compte à rebours de la fin du pétrole a déjà commencé. Au rythme actuel, les scientifiques estiment que le pétrole disparaîtra totalement de la surface de la Terre dans 50 ans. Cependant, des faits récents tendent à repousser cette date, voire l'annuler. En 2013, les Américains ont découvert une importante réserve de pétrole offshore au large du Sénégal. Ce n'est pas tout, car la terre africaine semble plus pétrolifère qu'on le pensait !

En ce moment, 3 grandes compagnies occidentales s'occupent d'une importante nouvelle réserve au Congo Brazzaville : Moho Nord dont la capacité est de 140 000 barils par jour. Philia, une des compagnies sur place prépare déjà les Congolais à une révolution pétrolière sans précédent. Sur le territoire, elle a installé Philia Energy et Philia Trading, pour apprendre les métiers de l'or noir aux Congolais et pour soutenir la filière de l'hydrocarbure.